La succès Story du Microcinéma

L’aventure Kino commence à Montréal en janvier 1999 grâce à deux cinéastes, Christian Laurence et Jéricho Jeudy.
Un simple pari entre amis : produire un court métrage original chaque mois avant l’an 2000 et la fin du monde !
Dix-huit ans ont passé, ils sont toujours là, et des milliers de films (courts & longs) plus tard, la fin du monde ne s’est pas (encore) produite mais le projet Kino a bien grandi. Des« cellules Kino » se sont développées un peu partout sur le globe et il y a désormais plus de 100 cellules dans une vingtaine de pays ! Le réseau comporte plus de 7000 membres, qu’ils soient professionnels, amateurs ou cinéphiles.

Kino se veut un laboratoire d’expérimentation et une rampe de lancement pour tous ceux qui refusent d’emprunter le seul chemin de la production     « traditionnelle ». C’est aussi un défi pour les professionnels du milieu qui devront réaliser leurs films avec un très petit budget.
Le Kino s’ouvre sans discrimination à tous ceux qui souhaitent entreprendre une démarche artistique sérieuse. Sont ciblés d’abord et avant tout, les artistes issus du cinéma, de la télévision et du multimédia, mais aussi tous ceux que l’aventure cinématographique appelle, sans regard d’âge ou d’expérience préalable. Y sont attendus, les talents cinématographiques, mais aussi musiciens, graphistes, monteurs, techniciens du cinéma, comédiens, régisseurs, ingénieurs sons, maquilleuses,…

Plus d’infos sur le mouvement Kino sur le site officiel : http://www.planetekino.com/